Les noix de cajou : aliment miracle ?

noix de cajou

Les noix de cajou : formidable aliment

Croquantes et craquantes, les noix de cajou associent à un goût doux et sucré des propriétés remarquables pour la santé. Étonnamment riches en vitamines et en minéraux, elles protègent le cœur, stimulent la mémoire et aident à lutter contre les radicaux libres.

Découvrez leur saveur, vous deviendrez très vite accro à leurs bienfaits !

La composition des noix de cajou

Issues de l’anacardier, un petit arbre endémique de l’Amérique Tropicale appelé aussi pommier-cajou, les noix de cajou sont aujourd’hui cultivées en Guyane, à la Réunion, dans les Caraïbes, en Inde, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Un vaste territoire pour l’oléagineux le plus produit dans le monde : sa consommation augmente de 7 % chaque année. 
La prise de conscience croissante de l’importance d’une alimentation saine pour rester en bonne santé a mis la noix de cajou sous les feux des projecteurs des nutritionnistes. Plusieurs études américaines ont prouvé ses effets bénéfiques en matière de prévention des risques cardio-vasculaires, du cholestérol et même du diabète. De plus, sa richesse en vitamines et en minéraux lui confère bien d’autres propriétés intéressantes pour le corps et l’esprit. 

Les constituants des noix de cajou(valeurs pour 100 g)

Lipides : 49,3 gGlucides : 20,5 g
Protides : 18,6 g
Eau : 4 g
Fibres alimentaires : 3,50 g

Ces petites noix relativement caloriques (600 kcal pour 100 g) renferment un taux important de lipides, mais 80 % de ces derniers sont des acides gras insaturés, de « bonnes graisses » pour l’organisme. De plus, leurs fibres alimentaires leur confèrent un effet rassasiant qui limite leur consommation.

Les oligo-éléments contenus dans les noix de cajou(valeurs pour 100 g)

Calcium : 38 mg
Magnésium : 252 mg
Phosphore : 466 mg
Sodium : 14 mg
Fer : 5,2 mg
Cuivre : 3,7 mg
Zinc : 2,1 mg
Manganèse : 0,8 mg
Nickel : 0,5 mg
Molybdène : 0,010 mg
Fluor : 0,14 mg
Iode : 0,01 mg

La noix de cajou représente donc une excellente source d’oligo-éléments. Pour 100 g, elles assurent 31 % des apports journaliers recommandés en cuivre, 23 % en manganèse, 20 % en magnésium et 17 % en phosphore.

Mélanger les noix de cajou à des pistaches ou d’autres noix, une excellente idée !

Les principales vitamines présentes dans les noix de cajou

B1 (Thiamine) : 0,430 mg
B2 (Riboflavine) : 0,160 mg
B3 ou PP (nicotinamide) : 1,8 mg
B5 (acide pantothénique) : 1,6 mg
E (tocophérol) : 0,92 mgK : 35μ

Les noix de cajou regorgent de vitamines du groupe B, garantes d’énergie, d’une belle peau et de détente. Elles constituent également une bonne source de vitamines E, qui participe à la protection des cellules, et K (100 g représentent 12 % des apports journaliers recommandés), indispensable à la coagulation sanguine.

Les 10 apports essentiels des noix de cajou pour la santé

1 — Les noix de cajou protègent le système cardio-vasculaire
Leur richesse en acides gras insaturés, essentiellement de l’acide oléique (également présent dans l’huile d’olive), constitue un atout pour votre santé. Ces « bonnes » graisses jouent en effet un rôle protecteur contre l’apparition de maladies cardio-vasculaires, notamment en diminuant les risques d’infarctus du myocarde par une augmentation du taux de bon cholestérol. C’est le principe du fameux régime méditerranéen. Ce bouclier naturel est renforcé par la présence d’antioxydants (cuivre et sélénium) et de magnésium, ce dernier aidant à réguler la pression artérielle.

2 — Les noix de cajou aident à lutter contre la fatigue
Véritables petits réservoirs de magnésium, l’oligo-élément antifatigue et antistress par excellence, les noix de cajou boostent votre énergie et éloignent les maux de tête. De plus, avec leur index glycémique bas, elles s’avèrent idéales pour contrer les coups de pompe du milieu de matinée ou d’après-midi. 


3 — Les noix de cajou combattent le cholestérol
Mauvaises habitudes alimentaires et vie sédentaire font le lit de l’hypercholestérolémie (excès de graisse dans le sang). La consommation de noix de cajou permet de rétablir l’équilibre en augmentant le taux de bon cholestérol (HDL éliminé par le foie) au détriment du mauvais qui bouche les artères (LDL, stocké dans les cellules). Cette capacité tient d’une part à leur forte teneur en acide oléique et d’autre part à leur richesse en phytostérols, des substances réduisant le taux de LDL.

4 — Les noix de cajou préviennent le diabète de type II
Plusieurs essais cliniques l’ont démontré. Les acides gras insaturés des noix de cajou réduisent de manière sensible le risque de développer un diabète de type II, appelé aussi diabète gras ou de la maturité, car il se déclare vers 45-50 ans. Ils contribuent également à abaisser le taux de triglycérides dans le sang (lipides dont l’excès peut provoquer une maladie cardio-vasculaire ou une pancréatite aiguë), souvent élevé en cas de diabète ou d’hypertension. Ils limitent également de ce fait les risques de complications liés à une glycémie ou une cholestérolémie trop importante.

5 — Les noix de cajou réduisent le risque de calculs biliaires de cholestérol
Quand la bile sécrétée par la vésicule biliaire comprend trop de cholestérol, celui-ci durcit pour former une masse compacte appelée calcul. Grâce aux acides insaturés qu’elles contiennent, les noix de cajou, consommées régulièrement, régulent le taux de LDL et diminuent ainsi considérablement le danger de voir apparaître ce type de calcul biliaire. 

6 — Les noix de cajou constituent un excellent antidépresseur naturel
Grâce au tryptophane, un acide aminé essentiel qui régule l’humeur et améliore le sommeil, les noix de cajou constituent un antidépresseur naturel performant. Elles sont particulièrement recommandées en cas de blues passager, car elles n’induisent aucun des effets secondaires des médicaments traditionnels de la dépression.

7 — Les noix de cajou sont des alliées dans la perte de poids
Si elles n’agissent pas directement sur la fonte des kilos, les noix de cajou sont d’une aide précieuse dans le cadre d’un régime, à condition toutefois de ne pas en abuser. En effet, leurs vitamines apportent une bonne dose d’énergie et pallient les carences potentielles du régime tandis que leurs fibres alimentaires confèrent une sensation de satiété rapide. Elles constituent ainsi un excellent coupe-faim. Enfin, avec leur index glycémique bas, elles préviennent les coups de pompe du milieu de matinée ou d’après-midi.

8 — Les noix de cajou stimulent la mémoire
Manger des oléagineux au moins une fois par jour améliore les performances intellectuelles du cerveau, la concentration et la mémoire. Particulièrement si elles sont riches en antioxydants comme les noix de cajou.

9 — Les noix de cajou mettent en échec les radicaux libres
Gorgées d’antioxydants, les noix de cajou contrent l’apparition des radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré de la peau, mais aussi du développement de nombreuses pathologies comme le cancer, les varices, certaines maladies cardio-vasculaires ou articulaires et la cataracte. Elles contiennent notamment des proanthocyanidines, 20 à 50 fois plus puissantes que les vitamines C, et E, qui protègent contre les radicaux libres issus de la pollution, de la fumée du tabac, de certains additifs alimentaires, de l’alcool et de certains médicaments.

10 — Les noix de cajou assurent de belles dents
Leur teneur en fluor, en calcium, en phosphore et en magnésium des noix de cajou en fait les meilleures alliées de votre sourire. Elles sont réputées conserver les gencives et les dents saines, les renforcer et lutter contre les caries.
Derrière sa saveur addictive, la noix de cajou cache encore bien d’autres secrets de santé en son sein. La vitamine B9, qui aide à la cicatrisation des plaies et à la croissance, le cuivre et le zinc qui stimulent le système immunitaire, le magnésium qui combat les crampes, la tyrosinase qui protège la peau des UV et garantit un joli teint… Une véritable malle au trésor remplie de bienfaits. 

Bien consommer les noix de cajou

Même si leurs lipides s’avèrent bénéfiques pour l’organisme, les noix de cajou restent riches en graisse. N’en abusez pas sous peine de perdre une partie de leurs avantages. Pour profiter de leurs bienfaits de manière optimale, quelques graines par jour (une dizaine maximum) suffisent amplement. Réduisez la quantité si vous avez des problèmes de poids, car consommer ces oléagineux en abondance pourrait les accentuer.Optez pour des noix de cajou crues, pour préserver les vitamines, et non salées pour éviter tout excès de sodium, mauvais pour le cœur. Enfin, sachez que le prix est certes assez élevé, mais il est justifié. La récolte s’effectue manuellement avec des gants pour se protéger de la résine allergisante présente sur les fruits.